2 minutes de lecture – édité le 7 avril 2017

Un documentaire sur la situation réelle de la distribution et de la vente du vin au Québec, ça vous dirait? Au travers du récit de la famille Tremblay découvrez le b.a ba du vin, ce qu’il faut faire et ne pas faire. Ce sont des  scènes vivantes auxquelles vous pourrez facilement vous associer, entrecoupées de parties plus sérieuses sur la distribution du vin au Québec.

Ça sera donc une vraie histoire, avec des héros, un mort, des méchants, des rebondissements, beaucoup de nudité (mise à nue :o),  de l’humour, et beaucoup de sang (enfin, du vin rouge! Ça ressemble à du sang).  Il aura des descriptifs des problèmes qu’un monopole peut engendrer accompagnés des changements à apporter, des solutions. En bref, ça sera votre histoire et celle de votre vin, de sa naissance à votre palais. Avec plein d’espoir, à l’image de mon atelier Initiation! Vous vous en souvenez?? 🙂

Ça ne sera donc pas notre opinion qui primera mais bien ce que nous pourrons prouver. Et pour les émotions, pareil! Nous allons vous en faire vivre de toutes les sortes, avec comme d’hab, une fin inattendue! Ça ne sera pas banal! 🙂

L’idée prend son origine dans ma rencontre avec Alexandre and J.F. de 1er Plan. L’équipe avec laquelle  j’ai créé les vidéos pour la campagne Kickstarter. On s’est dit qu’il y avait tellement d’informations à vous révéler sur ce sujet que ce serait vraiment dommage de ne pas le faire. Dans la même veine que les documentaires « Sustainable« , « Food inc.« , « Fed Up« , Mondevino et plusieurs autres, nous avons simplement envie d’en discuter, d’ouvrir la conversation, de vous faire voir la situation actuelle telle qu’elle est, sans tabou ni secret.

Le script est déjà bien avancé, ça débute chez vous, à table avec votre famille. Vous vous apprêtez à servir le vin que vous venez d’acheter à votre Sélection près de chez vous. Et puis soudain avant même qu’une goutte soit versée, retour en arrière: on remet votre vin sur la tablette du monopole, on passe derrière le comptoir, retour à l’entrepôt rue Tellier, on retourne en France vérifier la source. Ce sera votre histoire et celle de votre vin, de sa naissance à votre palais. Et à la fin, c’est vous qui gagnerez.  

N’hésitez pas à écrire vos commentaires et idées, bref, ce que vous pensez de ce projet.

À la vôtre!